Sophrologie : le remède pour surmonter un stress post-traumatique ?

La sophrologie est une méthode psychocorporelle conçue par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo.

Inspirée des techniques occidentales et orientales, elle est utilisée comme méthode thérapeutique dans certains troubles.

Cependant, constitue-t-elle le remède pour surmonter un stress post-traumatique ?

Sophrologie le remède pour surmonter un stress post-traumatique

Stress post-traumatique : définition et manifestations

Le stress post-traumatique est un trouble qui intervient en réaction à un évènement traumatisant.

Il touche de nombreuses personnes victimes ou témoins d’évènements lésionnels et se déclenche en présence de tout élément qui se réfère à la situation vécue.

Pour qu’un trouble soit qualifié de stress post-traumatique, il doit durer au-delà d’un mois et se situer à plus d’un mois de l’évènement.

Par ailleurs, l’état de stress post-traumatique est lié à un ensemble de symptômes et de comportements.

En voici quelques-uns :

  • Syndrome de reviviscence (flash-back, cauchemars, pensées ou souvenirs récurrents des évènements perturbants)
  • Comportement d’évitement (fuis tout ce qui a trait à l’évènement)
  • Hyper vigilance accrue et permanente.

En outre, des troubles secondaires peuvent survenir tels la culpabilité, les phobies, l’insomnie, l’isolement, la dépendance à la drogue ou l’alcool, les douleurs chroniques, etc.

Concernant les causes et les conséquences du syndrome post-traumatique, vous pouvez avoir plus d’infos sur efds-sophrologie.fr.

Rôle de la sophrologie dans l’état de stress post-traumatique

La prise en charge de victimes de stress post-traumatique se fait par un débriefing psychologique adapté à la gravité du traumatisme.

Le rôle du sophrologue va consister à l’écoute, l’empathie et le non-jugement de la victime, en créant un environnement de confiance, de chaleur et de paix.

Il va, pour ce faire, se baser sur la gestion des symptômes physiques et émotionnels pour apporter des outils de compréhension des réactions liés au traumatisme.

Ensuite, il devra les dépasser par le biais des recherches de ressources pour enfin se projeter positivement et envisager un avenir radieux.

Pour arriver à cette étape, la sophrologie psycho comportementale va s’appuyer sur les 4 piliers de la sophrologie pour le conformer à chaque cas traumatique.

Il s’agit de l’intégration du schéma corporel, le principe de réalité objective, le principe d’action positive et celui de l’adaptabilité.

Ainsi à travers ces principes, la sophrologie va aider le sujet à réduire et neutraliser le niveau de son anxiété.

Impact de la sophrologie sur le stress post-traumatique

La sophrologie est une méthode verbale non tactile qui emploie un ensemble de techniques qui agit à la fois sur le corps et le mental.

Elle associe des exercices qui impactent la respiration, la concentration et la visualisation.

Ceux-ci procurent un état de bien-être en activant le potentiel du pratiquant.

Lorsqu’une personne est dans un état de stress post-traumatique, son corps et son esprit sont en alerte.

La sophrologie va alors l’aider à travailler sur elle-même en mettant en place des exercices de respiration et de détente corporelle pour l’aider à lutter contre ce trouble.

Ainsi, le spécialiste va utiliser plusieurs méthodes basées sur différents exercices (respiration, lâcher-prise, gestion émotionnelle, déconditionnement…).

Tous ces moyens seront déployés dans le but d’aider le patient à retrouver la confiance en soi, en évacuant ses pensées négatives et en reprenant le dessus sur ses peurs.

De ce fait, au cours de la séance, des exercices de respiration ventrale, représentations mentales ou travail sur les tensions musculaires seront au programme.

Elles ont pour but d’amener les sujets à les utiliser comme une boîte à outils.

Ces exercices qui travaillent en particulier sur les sensations physiques leur font prendre conscience du moment présent et les aident à surmonter le traumatisme subi.

En somme, la sophrologie a un champ d’application très large.

Toutefois, elle ne peut se substituer à aucun traitement médical.

En plus des techniques qui lui sont propres, elle s’inspire aussi de l’hypnose, du coaching et de l’approche basée sur la personne pour surmonter un stress post-traumatique.


Articles connexes :

La sophrologie pour traiter l’eczema et les maladies de peau ?