Comment respirer pour gérer une crise de boulimie ?

Trouble alimentaire se manifestant par des crises pendant lesquelles l’individu atteint perd la maîtrise de son rapport avec la nourriture, la boulimie touche les personnes de tous âges.

Plusieurs méthodes permettent de faire face à cette pathologie lorsqu’elle survient.

La respiration est l’une des astuces que vous pouvez utiliser pour gérer efficacement une crise boulimique.

Comment respirer pour gérer une crise de boulimie

En effet beaucoup ignorent les avantages de cette technique.

C’est bien pourquoi, il est important de découvrir comment respirer pour faire passer une crise de boulimie.

Bien respirer pour gérer vos crises de boulimie

Vous l’aurez bien compris, une crise de boulimie peut être efficacement gérée grâce à la respiration.

Autrement dit, en réapprenant à bien respirer, la personne atteinte de ce trouble parviendra à une meilleure gestion de son stress.

Conséquemment, il se produira un rééquilibrage de son niveau de CO2, de manière naturelle.

Sachez qu’une respiration désordonnée provoquée par un stress chronique est l’origine des crises boulimiques, peu importe que la situation stressante soit inconsciente ou consciente.

Il convient de souligner que le niveau de dioxyde de carbone dans l’organisme d’une personne est étroitement lié à sa façon de respirer.

Celui-ci décroît à mesure que l’individu respire plus intensément.

Pour le sujet souffrant de trouble alimentaire, la solution sera donc de parvenir à une respiration à la fois calme et lente.

S’il arrive à le faire, son taux de CO2 augmentera dans la mesure où il est moins stressé.

La normalisation de la quantité de cette substance dans le corps conduit à une disparition instantanée du vide intérêt que ressent la personne atteinte de cette pathologie.

À partir de ce moment, la souffrance émotionnelle indissociable de la boulimie cesse également.

Il est important de connaître des techniques de respiration pour traiter les crises en matière de trouble comportemental alimentaire.

À ce sujet vous découvrirez plus d’infos sur groupe-uneo.fr.

Vous y trouverez assurément des informations qui vous seront d’une grande utilité.

Quelle technique de respiration choisir pour lutter contre une crise boulimique ?

Comme vous le savez déjà, il est possible de gérer une crise de boulimie grâce à la respiration.

La question se pose alors de savoir le type d’exercice à privilégier pour faire face à ce type de situation.

La technique de la respiration intermittente apparaît comme l’une des plus efficaces dans ce domaine.

Simple dans son application, cette méthode permet pourtant de baisser de façon durable, le niveau de fatigue et de stress.

Celui ou celle qui le pratique, bénéficie d’une excellente oxygénation cellulaire recouvrant ainsi son énergie vitale.

Comment respirer de manière intermittente pour traiter une crise de boulimie ?

Le principe de la respiration intermittente séduit par sa simplicité.

Cette technique consiste à effectuer une pause respiratoire à la suite d’une expiration.

Cette dernière pouvant se définir comme un mouvement de rétention à poumons à vides.

Cet exercice est assez facile à mettre en œuvre bien qu’il comporte certaines subtilités dont la maîtrise nécessite un entraînement régulier.

Réaliser une rétention après un mouvement d’expiration est une opération est une opération accessible à toute personne qui souffre d’une crise de boulimie.

Gardez cependant en tête que cette méthode se décline sous une variété d’exercices.

Il vous suffit de trouver parmi les différentes solutions celle qui vous convient le mieux.

Parmi ces approches, nombreuses sont inspirées de la sophrologie, du yoga et de bien d’autres méthodes de relaxation encore.

En définitive, il faut retenir que la respiration intermittente est une technique de gestion des crises de boulimie qui s’adapte à chaque personne.

Ce qui signifie que le choix des différents exercices doit se faire en fonction de la particularité des besoins du patient boulimique.

Quoi qu’il en soit, la maîtrise de cette méthode respiratoire ne peut s’acquérir que par des entraînements continus.


Articles connexes :

Comment respirer pour entrer dans un état d’auto-hypnose ?

La sophrologie permet-elle de faire baisser son cholestérol ?