Comment arrêter de fumer grâce à la sophrologie ?

Une pléthore de solutions existe pour permettre à un fumeur de ne plus s’adonner au tabagisme.

L’une de ces solutions est la sophrologie.

Elle consiste en une technique d’entraînement du corps et de l’esprit dont l’objectif est de développer la sérénité et le mieux-être chez le patient.

Comment arrêter de fumer grâce à la sophrologie

Basée sur des techniques de relaxation et d’activation de l’esprit, elle permet aussi aux fumeurs d’arrêter de fumer grâce à certaines pratiques et exercices.

Optez pour l’un des exercices de sophrologie

On utilise la sophrologie dans le processus d’arrêt du tabagisme.

L’intervention du sophrologue se fait sur plusieurs aspects du processus, de la préparation à l’arrêt du tabac jusqu’au sevrage.

Dans ce contexte, divers exercices de relaxation, de respiration ou de visualisation sont préconisés par le professionnel pour le patient à combattre le stress et repousser l’envie de fumer.

Vous pouvez être amené à faire :

  • des exercices axés sur la conscience de votre corps pour vous aider à prendre conscience des effets du tabac sur votre santé physique ;
  • des méthodes de relaxation simples et des techniques respiratoires pour la réduction du stress et une bonne gestion du manque de nicotine ;
  • un travail sur les sens, particulièrement sur l’odorat et le goût afin d’apprécier convenablement les bénéfices de l’arrêt du tabac.

En outre, le sophrologue vous proposera des suggestions positives ayant pour but de vous aider à vous débarrasser de vos habitudes et gestes de fumeur.

Choisissez une méthode efficace selon votre profil

En dépit de sa contribution efficace à l’arrêt du tabac, le choix des exercices de sophrologie doit être fait selon bien des critères.

Ainsi, au cours de votre premier rendez-vous, le sophrologue vous interrogera sur votre lien avec l’alcool.

Vous devez lui parler aussi de vos tentatives de mettre fin à votre tabagisme s’il y en a eu.

Le sophrologue vous demandera également si vous fumez régulièrement ou à des occasions spéciales.

Il vous interrogera sur les raisons qui vous poussent à vouloir arrêter le tabac ainsi que les bénéfices que vous attendez de cet arrêt.

Il vous proposera des solutions pouvant vous aider à arrêter pour de bon de fumer, des solutions comme la prise de café ou d’un verre entre amis.

Vous déciderez ensemble du nombre de séances que vous devrez suivre en fonction de votre profil et de vos progrès dans la thérapie.

Obtenez plus d’infos sur actu.fr à propos des conseils à suivre pour arrêter la cigarette avec la sophrologie.

Apprenez à gérer votre stress

L’arrêt du tabac grâce à la sophrologie passe aussi par une bonne gestion de son stress.

Ce dernier provient généralement de l’envie de fumer.

Pour venir à bout de ce stress, un suivi du patient est parfois indispensable.

Pour vous aider à mieux gérer votre anxiété, le thérapeute vous propose des séances au cours desquelles vous vous imaginez dans une situation positive après avoir coupé le pont avec le tabagisme.

Ces séances permettent au patient de cerner les bénéfices qu’il trouvera en arrêtant.

Il peut s’agir de souffle retrouvé, de respiration libre, de l’élimination de la toux au réveil ou encore d’un visage plus rayonnant.

L’essentiel toutefois est que vous gardiez en tête que l’arrêt du tabac ne se fait pas du jour au lendemain.

C’est une chose qui se fait de façon progressive.

C’est donc à vous, le patient, de donner le rythme en croyant en vous.

En définitive, la sophrologie vous offre la possibilité de rompre avec le tabagisme.

Notez également qu’à l’instar de tous les autres types de médecines douces, la sophrologie est sans conséquence sur l’organisme.

Elle n’a également aucune interaction avec les médicaments.

On peut donc l’associer à un traitement médical.

Par ailleurs, il est déconseillé de suspendre un traitement médical sans avoir demandé l’avis de son médecin.


Articles connexes :

Comment bien respirer pour tomber enceinte rapidement ?

Comment respirer pour entrer dans un état d’auto-hypnose ?